Qu’est-ce qu’une Batucada ?

Le mot “Batucada” désigne en portugais le mot “battement”.

La “Batucada” désigne donc un type de percussion brésilienne traditionnelle. Ce style musical est un mélange d’influence musicale africaine, portugaise et indienne. On le décrit comme un sous-genre de la Samba.

Qu’y a-t-il dans une “Batucada”?

Dans la “Bateria”, il y a un meneur et des joueurs d’instruments.

Le meneur a pour rôle de lancer les morceaux et les différents appels pour l’enchaînement des morceaux .

Chaque membre joue un instrument dans l’une des sections de la “Bateria” en regardant les appels du meneur pour jouer et enchaîner les morceaux. 

 

Quels sont les instruments que l’on peut jouer dans une “Batucada”?

Les Agogôs

L’agogô est un instrument de musique d’origine africaine. C’est un instrument de percussion idiophone constitué d’une ou plusieurs cloches en bois ou en métal (sans battant), reliées entre elles, et frappées au moyen d’une baguette.

 


 

Les Tamborims

Le Tamborim est un instrument de musique à percussion brésilien. C’est un petit tambourin de 6 pouces (15 cm) de diamètre dont le fût ne dépasse généralement pas 4 centimètres de profondeur. L’instrument se joue soit avec un fouet (baguette souple en matière plastique à plusieurs brins), dans le cadre d’une batterie de samba où il peut y avoir jusqu’à 50 instruments dans cette section.

 


 

Les Caixa 

A prononcer “caïcha”. Il s’agit d’une caisse claire principalement utilisée dans les batteries de Samba et de Maracatu au Brésil. Cet instrument dérive directement des caisses claires des fanfares militaires européennes, importées au Brésil par les colons portugais. La caixa comprend un fût de métal de 12 à 14 pouces de diamètre et 5 à 20 centimètres de hauteur, classiquement en acier. Elle sert d’accompagnement en assurant un continuum rythmique, une phrase répétitive très importante pour le son général de la Batucada ; elle assure le tempo et le swing de la batterie.

 


 

Les Répiniques

Le répinique ou repique est un instrument de percussion utilisé dans la samba brésilienne. C’est un tambour en cylindrique à deux membranes. Il est généralement constitué d’un fût cylindrique en métal d’une hauteur de 25 à 30 cm, avec des membranes synthétiques (très tendues) d’un diamètre de 25 à 35 cm. Il a pour fonction de faire les appels et les questions réponses ainsi que la « chauffe » de la Bateria ou de la Batucada.

 


 

Les Surdos

Les surdos se divisent en 3 catégories

  • Les surdos de primeira (ou marcation) : ce sont les plus graves, leur diamètre fait en général 24″. On les appelle également “marca” car ils marquent généralement le tempo.
  • Les surdos de segunda (ou surdo contre) : ces surdos sont un peu plus petits que les marcas et leur répondent pour générer une balance très typique des rythmes brésiliens. Leur diamètre fait en général 22″, on les appelle également “contre”.
  • Les surdos de tercera (ou coupeur) : enfin les coupeurs sont les plus petits, entre 16″ et 18″, par conséquent ce sont les plus aigus et ils sont généralement utilisés pour “remplir” la mélodie avec des motifs plus aériens.

 

Le Shekeré

Le Shekeré est un instrument de percussion idiophone. Il est notamment utilisé dans la musique mandingue d’Afrique de l’Ouest, ainsi qu’à Cuba et au Brésil. Il est fabriqué à partir d’une variété de courge, la calebasse, séchée et travaillée, sur laquelle est posée une maille comportant des graines de dattes ou des perles (à la différence des maracas pour lesquelles les graines sont à l’intérieur). Il peut être secoué, frappé sur la main, utilisé en rotation, lancé et récupéré en rythme.